Forum de l'Armée Algérienne

***PAR ET POUR LE PEUPLE***
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Maroc s'arme en Rafale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dr.Watson
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Le Maroc s'arme en Rafale   Dim 10 Déc - 22:38

La france livre 18 avions rafale au maroc

-Course aux armements au Maghreb-

Selon des sources concordantes, l’Arabie Saoudite financera une grande partie de cette acquisition, soit 12 sur 18 appareils appartenant à Dassault Aviation.

Incontestablement, le grand contrat d’armes entre l’Algérie et la Russie a provoqué un vent de panique dans le royaume alaouite. Pour le Maroc, la consolidation du système de défense aérien algérien grâce à l’acquisition d’une flotte considérable (une soixantaine d’avions de combat : 37 de type Mig 29 et 28 de type Sukkoi 30) est une menace avérée à sa sécurité. Aspirant à instaurer un équilibre des forces au Maghreb, notre voisin de l’Ouest a tôt fait de réagir à la transaction avec Moscou (elle remonte au printemps 2006) en exprimant à son tour l’intention de renforcer son propre arsenal.
Depuis l’été dernier, des sources médiatiques concordantes font écho de cette ambition. Dans sa livraison, la publication El-Kods El-Arabi du 7 décembre dernier a confirmé ce qui a tout l’air d’un secret de Polichinelle. Se fiant à l’hebdomadaire hexagonal Le Point, elle assure que Rabat est sur le point d’acquérir des avions Rafale de dernière génération auprès du constructeur Dassault. Les négociations portent sur l’achat de 18 appareils. Le gouvernement marocain propose d’en acheter une douzaine et d’en acquérir 6 autres en contrepartie de facilités financières. Selon Le Point et El-Qods, le montant du contrat est évalué à 2 milliards et demi d’euros. En novembre dernier, le quotidien Le Figaro (dont Dassault est le principal actionnaire) a annoncé que l’Arabie Saoudite financera une grande partie de la transaction. À travers cet apport, Riyad voudrait se faire pardonner une infidélité de taille. En ayant opté pour EADS, le rival de Dassault en Europe, dans l’achat de l’Eurofighter, le royaume wahhabite avait vexé les autorités françaises. La mission diplomatique du Quai d’Orsay aurait fait part de leur déception au palais royal qui a donné ordre de réparer l’affront. Le grand bénéficiaire est en définitive Rabat. Incapable de rivaliser avec l’Algérie en matière de ressources financières pour acheter des avions, il tire profit de “la sollicitude” saoudienne, autant qu’il peut. Conscient que cette générosité a des limites, Rabat n’affiche pas de prétentions démesurées.
Dans l’impossibilité d’avoir le même nombre d’avions que l’Algérie, il tend à posséder des appareils de grande performance. Sur ce point, les Rafale ont plusieurs atouts. Ils sont à la fois défensifs et offensifs. Ils volent dans toutes les conditions climatiques, en basse et en haute altitudes.
En outre, ils se distinguent par une grande autonomie en kérosène et sont difficilement repérables sur les radars.
Si le Maroc confirme ses achats de Rafale, il deviendrait le premier client de Dassault pour ce type d’avion. Néanmoins, la Libye, très courtisée actuellement par l’industrie militaire française pourrait lui disputer sa position. Le régime d’Al-Kadhafi, très affaibli par l’embargo sur les armes (entre 1986 et 2004) a la détermination de reconstruire sa force militaire. Dassault et ses concurrents se proposent de l’aider monnayant des contrats alléchants.
En France, une vive rumeur court sur la négociation d’un accord-cadre militaire visant à moderniser les armements libyens.
Ce pacte serait le couronnement du processus de coopération dans le secteur de la défense renoué en 2005.
Le quotidien arabe El-Hayat, édité à Londres, a évoqué, il y a quelque temps, la visite à Tripoli du responsable de la Délégation générale pour l’armement (DGA) en vue de la signature de contrats de livraison d’avions militaires et civils de marque Airbus. Si à Paris, l’attrait exercé par les arsenaux français sur le Maroc et la Libye est une source d’enchantement, en Espagne, cette course aux armes entre les pays du Maghreb suscite de l’inquiétude. El-Qods rend compte, à ce propos, des efforts vains de Madrid à renouer le fil du dialogue entre Alger et Rabat. Le gouvernement de Zapatero estimant que le contentieux du Sahara occidental entre les deux pays peut les conduire au pire.

Samia Lokmane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forces-maghreb.forumpro.fr
Dr.Watson
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Lun 11 Déc - 2:37

Le Rafale Marocain pourra porter quelles armes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forces-maghreb.forumpro.fr
géo
Homme de troupe


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 11/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Lun 11 Déc - 14:58

pas sur si les avions sont livré prochainement, ca sera des F2 donc pas d'armement anti navire par de pod reco...
juste un presision aucun contrat n'est signé pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EXOCET
Homme de troupe


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Ven 15 Déc - 22:28

Citation :
Course à l’armement au Maghreb
L’Algérie et le Maroc vont renforcer leur arsenal militaire


vendredi 15 décembre 2006, par Joan Tilouine


En réaction au contrat d’armes entre l’Algérie et la Russie du Printemps 2006, le Maroc ambitionne d’acquérir 18 avions Rafale dernier cri auprès du constructeur français Dassault. Ce processus de modernisation de l’aviation militaire royale est rendu possible grâce à l’appui financier de l’Arabie Saoudite.



Le renforcement du système algérien de défense aérien grâce à l’acquisition d’une soixantaine d’avions de combat russes modernes et puissants – 28 Sukkoi 30 et 37 chasseurs Mig 29- ne laisse pas indifférent son voisin de l’Ouest. Le Maroc voit d’un mauvais oeil ce partenariat stratégique, conclu en 2001, entre les présidents Vladimir Poutine et Abdelaziz Bouteflika. Le royaume chérifien perçoit clairement cet arsenal, qu’il soupçonne pouvoir être dirigé contre lui, comme une menace pour sa sécurité et entend bien combler ce déséquilibre militaire. Rabat serait sur le point d’acquérir 18 avions, de type Rafale, dernière génération. Avions polyvalents de pointe, les Rafale servent à la fois d’intercepteurs tactiques et d’avions d’attaque au sol ou en mer. Ils sont notamment appréciés pour leur grande autonomie en matière de kérosène, et se distinguent par leur discrétion. Difficilement repérables sur les radars, ils volent dans toutes les conditions climatiques et à toute altitude. En se dotant de ces avions Hi-Tech, le Maroc a fait le choix de miser sur un équipement militaire ultraperformant, privilégiant la qualité à la quantité.

Le Maroc sollicite la force de frappe financière saoudienne

Ce contrat, assuré par la compagnie française Dassault Aviation, est évalué à 2,5 milliards d’euros - soit l’équivalent du contrat passé entre l’Algérie et la Russie - et sera financé en grande partie par l’Arabie Saoudite, a annoncé le quotidien français Le Figaro dont Dassault est le principal actionnaire. Faisant face à un déficit budgétaire sans précédent, suite à la flambée des cours des hydrocarbures, le Maroc se tourne vers le royaume wahhabite – son principal fournisseur de pétrole – qui prendra en charge le règlement de 12 des 18 avions. Les raisons de cet engagement ? Certainement la volonté de Riyad de se réconcilier avec Dassault, et plus largement avec la France vexée par l’infidélité saoudienne qui s’était approvisionnée chez son rival européen EADS en avions de type Eurofighter. Ce n’est pas la première fois que le Maroc sollicite ainsi l’Arabie Saoudite à l’appuyer financièrement. Déjà en 1975, le Maroc, alors en pleine guerre avec le Front Polisario au Sahara occidental, se tourne vers le royaume saoudien et les Emirats Arabes Unis pour acheter des avions français de type Mirage. Il mit alors à profit le soutien inconditionnel du président français Valery Giscard d’Estaing contre la rébellion indépendantiste sahraouie. La question du Sahara occidental envenime encore et toujours les relations entre Rabat et Alger.

Dassault cumule les contrats

Sur le continent, le Maroc et l’Algérie sont ceux qui consacrent la plus grande part de leurs budgets à l’armement, aux côtés de la Libye. L’Etat, dirigé par le colonel Mouammar Kadhafi depuis 1969, entend bien ne pas rester à la traîne dans cette course régionale à l’armement. Considérablement affaibli par l’embargo sur les armes – de 1986 à 2004, le « guide » de la jamahirya libyenne compte rétablir son arsenal militaire, en acquérant des avions Rafale et des hélicoptères Tigre. Cette commande a été avalisée par la ministre française de la défense Michèle Alliot-Marie. Le Maghreb s’accapare donc le podium militaire africain et Dassault récolte les contrats. Fleuron de la technologie militaire fort de soixante années d’expérience, le constructeur français est aujourd’hui le premier exportateur européen d’avions de combat et l’un des acteurs majeurs de l’industrie aéronautique mondiale. Toutefois, jusqu’à ce jour, Dassault n’avait décroché aucun contrat à l’étranger pour ce type d’avion. Si le Maroc et la Libye confirment leurs achats de Rafale, ils deviendraient ainsi les premiers clients du monde à les acquérir. Les VRP de l’armement français, appuyés par le quai d’Orsay, incitent – à coup de propositions alléchantes- les voisins maghrébins à rétablir l’équilibre militaire avec l’Algérie, client historique de la Russie.

Ce processus de modernisation militaire constitue indéniablement une menace concrète pour la stabilité et l’harmonie géopolitique du Maghreb. Les puissances régionales se refont une santé militaire, aux dépens d’autres secteurs clés. Le Maroc, qui a de tout temps cherché à avoir une supériorité aérienne et militaire au Maghreb riposte au contrat algéro-russe par une commande de Rafale français. L’inextinguible rivalité militaire entre les deux voisins ne s’essouffle point. La course à l’armement se révèle être une course de fond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr.Watson
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Sam 16 Déc - 21:54

Visiblement , Dassault et son Figaro changent tout les jours d'avis Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forces-maghreb.forumpro.fr
shinnemesis
Homme de troupe


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Ven 19 Jan - 22:35

°°Rafale°° a écrit:
Le Rafale Marocain pourra porter quelles armes ?
AASM, MICA IR/EM, Exocet, Scalp/Strom Shadow, Apache, GBU etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EXOCET
Homme de troupe


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Dim 21 Jan - 15:57

Citation :
Driss Jettou signe une "rafale" de contrats (Maghreb Confidentiel)



Driss Jettou signe une "rafale" de contrats (Maghreb Confidentiel) Tout le business français était mobilisé le 12 décembre au Medef international à l'occasion des 8e rencontres France Maroc : Accor, Adepta, Alcatel, Alstom Holdings, Areva, Argos Coaching, Auchan, Axa, BNP Paribas, Bongrain, Bouygues, etc. En marge des rencontres, une vingtaine d'accords ont été signés : construction du port roulier de Tanger Med (attribué à Bouygues), construction et exploitation de la décharge d'Oum Azza (Segedema/groupe Pizzorno), construction de la centrale thermo-solaire d'Ain Beni Mathar (Abener/Alstom), vente de vingt Airbus A320 à la compagnie "low cost" Atlas Blue (groupe RAM)... La semaine prochaine, c'est toute l'industrie d'armement française qui présentera au Maroc ses offres pour la vente de 12 avions Rafale (financés par les Emirats et non l'Arabie Saoudite ?), des missiles MDBA, une vingtaine d'hélicoptères NH90 et des drones franco-israéliens EADS...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dr.Watson
Admin
avatar

Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 10/12/2006

MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   Dim 21 Jan - 17:53

Des hélicoptères NH-90 j'en avais deja entendu parler klk part scratch

Des drones gallèk Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forces-maghreb.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Maroc s'arme en Rafale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Maroc s'arme en Rafale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maroc 2010
» Supercinq Raid Maroc
» 2 ème BABYBOOMER'S ADVENTURE RAID AUTOS MAROC 2010
» RENAULT 5 TURBO DU MAROC
» dates d'ouverture de la salle d'arme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l'Armée Algérienne :: Forces Armées Etrangéres :: Maroc-
Sauter vers: